La saison des brocantes, vides-greniers et bric à brac va commencer. C’est une façon idéale de se meubler et de dénicher des objets sympas pour décorer son intérieur. Si vous n’êtes pas déjà convaincu, voici 6 bonnes raisons de chiner sa déco…

Chiner sa déco, c’est imaginer un univers unique et original

D’un point de vue purement décoratif, chiner sa déco, que ce soit pour des meubles ou des petits objets, permet de créer un univers plus personnel et originale, loin des standards de la déco. Et pour ceux qui ont l’âme artiste ou bricoleuse, la customisation et le détournement d’objets offrent des possibilités infinies de décoration. Cela donne un cachet particulier à son intérieur, dont on est encore plus fier.

Voici le coin repas aménagé dans mon ancienne maison. J’ai réalisé la petite bibliothèque avec des caisses à vins. Mon ensemble table et chaises bistrot a été acheté à un restaurateur qui changeait tout son mobilier. J’ai également réalisé la verrière avec du bois et du plexiglas pour un petit budget.


Chiner sa déco, c’est vivre entouré d’objets et de meubles qui racontent une histoire

La patine, les couches de peintures, les marques, les odeurs… tous les objets récupérés ont une histoire. Parfois certaines informations fournies lors de l’achat ou inscrites sur l’objet nous permettent d’en savoir plus. Dans ce cas, on peut essayer de retracer précisément sa vie ou son parcours. Parfois au contraire, aucune information ne permet d’en savoir plus. On peut alors se laisser aller à imaginer les vies précédentes de ces trésors trouvés en brocante ou en dépôt vente. Cet imaginaire lié à l’acquisition d’objets chinés est quelque chose qui m’a toujours amusée. C’est un peu comme de trouver des objets dans le grenier d’une vieille maison lorsque l’on est enfant et que l’on imagine qu’ils ont voyagé à travers le monde et le temps…

Je me souviens d’avoir acheté il y a des années un vieux vestiaire en métal sur leboncoin. Une petite plaque en métal, mentionnant « La Poste, Saint-Aignan-sur-Cher, 1967 », était vissée dans un coin. Lorsque j’ai ouvert les casiers, j’ai découvert de vieux autocollants de la CGT et autres messages de lutte ouvrière collés à l’intérieur. Je me suis imaginée aller travailler le matin en 1967 avec cette équipe à La poste. C’était un sentiment assez drôle de me dire que j’allais ranger ma vaisselle là où ils avaient rangés leur uniforme à une époque. Ici c’est encore une photo de mon ancienne maison, avec la partie verrière DIY côté cuisine/entrée. Le tuto est ici


Chiner sa déco, c’est faire des rencontres enrichissantes

Partir chiner ses meubles et sa déco permet de rencontrer toutes sortes de personnes, et je trouve cela très enrichissant. Ça peut être une grand-mère qui vend ses vieux bocaux d’apothicaire et raconte comment elle réalisait ses potions naturelles, ou un créateur qui vend ses objets imaginés à partir d’autres objets chinés, ou tout simplement un fan de jeu que l’on rachète et avec qui on commence à parler de toutes sortes d’aventures. La récupération est propice à des tas de rencontres que l’on ne fera jamais en magasin.


Chiner sa déco, c’est faire revivre des couleurs et des motifs d’autres époques

Lorsque l’on achète ses meubles en magasin, on est forcément amenés à suivre les tendances du moment ou des styles bien définis par les marques. Le design, les couleurs, les matières, les motifs, tout est réfléchi par des cabinets de tendances et des designers qui répondent à des critères précis. Or si l’on n’a pas envie de rentrer dans ces critères, si l’on a envie de choisir d’anciens motifs ou des couleurs « passées de mode », des matériaux « vintage » comme le formica. Dans ce cas, l’univers des meubles de brocante devient un territoire inépuisable.


Épargner son porte-monnaie

Créer une déco avec des objets récupérés s’avère souvent moins cher que l’achat de meubles de bonne qualité. C’est donc une bonne idée pour le porte-monnaie.


Faire un geste écologique

Le caractère écologique de la seconde main n’est évidemment plus à démontrer. Les meubles chinés et réutilisés sont autant de pièces qui ne généreront pas de déchets, ou peu si vous décidez de les customiser avec de la peinture ou du vernis par exemple.


Voici quelques inspirations déco qui mettent en scène des meubles et des objets chinés ou récupérés :

chiner sa déco pour une chambre ambiance récup
Une chambre ambiance récup – source cotemaison.fr
Un coin salon bohème
chiner sa déco pour un coin salon bohème – source liliinwonderland
Une chambre jungle à dominante de blanc avec palettes en bois
Une chambre jungle à dominante de blanc avec palettes en bois – source hunker.com
Un coin repas esprit campagne
chiner sa déco pour un coin repas esprit campagne – source zoedelascases
Une ambiance classique chic avec une vieille commode
Une ambiance classique chic avec une vieille commode – source johnderian
Une cuisine avec son étagère industrielle et ses carreaux zellige
Une cuisine avec son étagère industrielle et ses carreaux zellige – cotemaison.fr
Un coin déco récup avec un vieux coffre en bois et quelques objets vintage
Un coin déco récup avec un vieux coffre en bois et quelques objets vintage – source oh joy
Un coin repas bohème et coloré
Un coin repas bohème et coloré – source myhomedesign
Chiner sa déco pour un intérieur entre indus et récup
Un intérieur entre indus et récup – source insidecloset

Retrouvez toutes mes inspirations pour une déco avec des meubles et objets chinés ou récupérés sur mon tableau Pinterest « déco brocante »

Auteur

1 Comment

  1. Le Petit Prince Reply

    Magnifique article sur l’art du voyage à travers des histoires, personnes, objets et autres meubles à qui redonner une nouvelle vie !
    C’est très bien écrit, bravo

Ecrire un commentaire

Pin It