Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de pouvoir visiter l’ancienne maison de la famille Lacroix, célèbres papetiers charentais. J’en suis littéralement tombée sous le charme. J’ai proposé à la propriétaire des lieux, Fanny Desclaux, de partager avec vous un peu de sa vie dans cette maison hors du commun et hors du temps.

maison lacroix

Située à côté de l’ancien moulin à papier de Cothiers en Charente, cette demeure, chargée d’histoire, est aujourd’hui inscrite aux monuments historiques. Fanny nous en parle.

Fanny, qu’est-ce qui vous a donné envie d’acheter cette maison ?

Ce qui nous a donné l’envie d’acquérir cette maison, c’est son ambiance si particulière. TOUT est là, comme au début du siècle dernier. C’est une maison Généreuse, Gaie. Elle correspond à tout ce que nous aimons… Une maison inscrite dans la nature avec l’eau qui court partout. Ici, nous sommes « hors du temps ».

Les jardins de la propriété font partie intégrante du charme de la maison et du patrimoine de l’époque. Vous avez choisi de conserver et d’entretenir l’aménagement tel qu’il l’avait imaginé ?

Quel Jardin que celui d’ Eugène Bureau, grand paysagiste Charentais du XIX ème. Ici la musique de l’eau est omniprésente, le charme opère partout, le mystère aussi. J’y passe un temps fou. Quelle chance j’ai !!!

N’ hésitez pas à vous procurer le numéro 27 du magazine  » Mode&Tendances   » qui consacre une interview à sa petite fille Anne Mallet. Emotion garantie ! Lien ici (pages 102-107)

Parlez-nous de votre maison. A-t-elle beaucoup changé depuis que vous l’avez achetée ? Comment la décorez-vous ?

Elle a peu changée depuis que nous y vivons, pourtant beaucoup de rénovations, mais cela ne se voit pas. Nous l’avons respectée, avec son passé, ses souvenirs, ses traces. Certains meubles datent de la famille Lacroix, certaines banquettes ont même leur tissu d’origine, auquel nous tenons beaucoup d’ailleurs. Nous sommes des fous de brocante, la déco évolue donc au gré de nos trouvailles. J’aime télescoper les styles. Je suis mes instincts plutôt que les tendances. Je trouve toujours prétexte à embellir l’ordinaire,  » Cothiers « , s’y prête si bien !!!

La maison me guide, elle mérite de l’attention. Je la respecte et elle me le rend bien, j’ose même dire qu’elle irradie le bonheur. Elle est grande, mais intime à la fois et les différentes ambiances cohabitent fort bien. J’adore monter dans mon atelier pour y confectionner entre autre des coussins, des cabas, des abat-jours … J’aime mélanger les tissus anciens avec les matières naturelles telles que le lin, le chanvre ou encore le jute. Cette maison est faite pour le partage. Elle est généreuse, gaie et c’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de la faire découvrir  » Autrement « .

Quel est l’objet le plus insolite de la maison ?

Nous avons retrouvé dans une dépendance un objet très insolite que mon mari a restauré. Il s’agit d’un radiateur qui se nomme  » le Sorcier  » ( il fallait oser ), il date de 1924 , c’est un radiateur qui chauffe par circulation d’eau chaude sans tuyauterie ni canalisation et pour couronner le tout, c’est un très bel objet en fonte et laiton que nous avons installé dans la salle à manger.

Quel est l’élément architectural le plus remarquable ?

Au delà du magnifique jardin, nous devons aussi à Eugène Bureau les éléments les plus remarquables de la maison, je veux bien-sûr parler des Bow-Windows qui laissent si bien rentrer la nature et la lumière dans les pièces.

La famille Lacroix a été précurseur en matière d’ingénierie et a créé certaines installations domestiques innovantes pour l’époque. Pouvez-vous nous parler d’une ou deux inventions marquantes ?

Nous aimons les ingéniosités des Lacroix, comme l’allume feu électrique de la cuisine, très innovant pour l’époque, le tableau du personnel ou encore le radiateur chauffe plat de la salle à manger.

 

Vous avez ouvert depuis quelques mois la visite de la propriété aux particuliers, pour lesquels vous organisez un goûter durant lequel vous leur proposez de déguster le fameux Bien-aimé. Parlez-nous de ce moment particulier.

En effet, les visites sont organisées en partenariat avec l’office du tourisme d’ Angoulême.

Nous accueillons une quizaine de personnes par visite pour leur faire découvrir une partie de la maison et les jardins. A la fin de chaque visite dans le jardin, je tiens à partager un moment autour d’un goûter que je prépare pour les visiteurs. Je les appelle  » les Goûters Lacroix « .

Christine  Lacroix a eu la gentillesse de me prêter le carnet de cuisine de sa grand-mère appelée  » Maine Lacroix « , et après avoir testé ( au grand plaisir de ma famille ) de nombreuses recettes, mon choix s’est porté sur  » le Bien Aimé « , délicieux gâteau au chocolat qui a la particularité de ne pas cuire. J’adore le décorer avec les fleurs du jardin.

Les goûters ont lieu dans l’ Auberge, au bord de l’ eau. Je prends beaucoup de plaisir à préparer de jolies tables avec de la vaisselle ancienne pour les visiteurs. Je les bichonne et je ne le regrette pas, leurs  merveilleux sourires sont ma plus belle récompense. Vivement le prochain   » Goûter « .


Je tiens à adresser un immense merci à Fanny pour son accueil, sa gentillesse, sa joie de vivre et son envie de partager ce lieu et cet univers avec les particuliers. Nous ne vous racontons pas tout aujourd’hui car il faut vous laisser le plaisir d’en découvrir beaucoup plus en allant faire la visite…

Visiter la maison Lacroix

Le lieu est tellement intriguant que les deux prochaines visites (qui seront les dernières pour cette année)  sont déjà complètes. Mais rendez-vous dès le début du printemps prochains pour de nouveaux rendez-vous à Cothiers. Pour vous tenir informés des prochaines dates de visites, n’hésitez pas à l’Office du tourisme du pays d’ Angoulême au 05 45 95 16 84.

Et pour découvrir les autres visites à faire avec le service Pays d’art et d’ histoire du Grand Angoulême (anciennement Via patrimoine) de septembre à décembre 2018, lire sur le programme ici

Auteur

1 Comment

  1. Eh bien, voila une très bonne idée de visite pour mon prochain passage dans la région. Merci Caroline !

Ecrire un commentaire

Pin It