Visiter un lieu abandonné…

J’ai récemment tenté l’expérience urbex, en visitant un château abandonné, pour essayer d’en ressentir l’ambiance passée et découvrir les vestiges de sa période faste.

Cette découverte d’un lieu oublié, que les habitués appellent urbex, a été pour moi une expérience assez étrange mais très excitante. Au départ, je l’avoue, ce périple était surtout un challenge, un défi envers moi-même pour savoir si j’aurais le courage de pénétrer dans un vieux château, immense et vide, peut-être hanté, juste avant la tombée de la nuit… vous voyez le tableau ?! Mais en réalité, l’urbex est beaucoup plus qu’un peu d’adrénaline…

Explorer, une façon de rendre hommage à un lieu oublié

Visiter un lieu abandonné est pour moi une façon de lui rendre hommage, de lui redonner vie le temps d’une balade à travers ses pièces, ses objets laissés là et aujourd’hui recouverts de poussière ou de toiles d’araignées.

Le respect du lieu est primordial ! Je le précise parce qu’évidemment, d’aucun pourrait être tenté de prendre un objet en souvenir, ou de redécorer son salon avec des objets anciens. Or le principe de l’exploration est de découvrir, admirer, essayer de comprendre l’histoire d’un lieu, peut-être parfois lui laisser une empreinte discrète qui n’altère pas celui-ci, mais en aucun cas de prendre quelque chose. Tout explorateur qui se respecte s’interdit de prendre possession d’un objet dont il n’a pas la propriété, car d’une part c’est du vol (car oui même s’il s’agit d’un lieu a priori abandonné, il s’agit souvent d’une propriété privée et donc, c’est du vol) ; et d’autre part, si chacun dépouillait les lieux selon leur bon plaisir, que resterait-il à découvrir aux autres explorateurs, que deviendrait le partage d’expériences, de sensations, d’admiration ?

L’intérêt de l’urbex, en revanche, est que vous pouvez laisser parler votre appareil photo ! Ces lieux sont une véritable mine d’or pour les prises de vues, en grand angle, en macro, à l’aube ou au crépuscule, en plein jour avec le soleil qui transperce les persiennes des volets fermés…

Mais avant tout, laissez vous imprégner de l’atmosphère du lieu, simplement en étant présent entièrement.

Ce que j’ai ressenti : entre fascination et tristesse

Une fois à l’intérieur de ce château, la peur et l’adrénaline de départ ont laissé place à un mélange de fascination et de tristesse. La fascination d’entrer dans la vie de ce château, de faire partie, pour une heure ou deux, de son histoire et d’essayer de ressentir les sensations de ces anciens habitants qui ont eux, connu cette « vie de château ».

J’ai d’abord visité une immense véranda, qui donnait sur une terrasse avec un grand escalier en pierre en bas duquel trônaient, au milieu des hautes herbes, deux magnifiques lions sculptés. La terrasse dominait le jardin et un bois situé un peu plus bas. Cette véranda devait être un espace d’accueil et de réception ; le bar était encore en place, ainsi que de grandes tables et un beau piano.

J’ai également découvert le grand salon, où étaient encore installés canapés, fauteuils, meubles, bibliothèques, lustres anciens ; puis dans la salle à manger, restée quasiment intacte, avec sa grande table centrale et son immense fenêtre en bois.

Au total, entre les chambres, salles de bains, cuisines, salons, salles de jeu, bureaux, et grenier j’ai dû visiter près d’une vingtaine de pièces encore dans leur jus. Les papiers peints et les moquettes n’avaient pas vraiment bougé, hormis l’usure du temps, mais une partie du mobilier encore en place avait été abîmé ou cassé. C’est surtout ce désordre et la poussière qui m’ont donné ce sentiment de nostalgie.

La tristesse de voir que ce lieu, qui a sans doute été au centre de toutes les attentions pendant des centaines d’années, se trouve aujourd’hui abandonné à son triste sort, à prendre la poussière.

La tristesse de voir à l’abandon tous ces meubles sculptés avec une telle minutie, ces grands murs aux papiers peints à la main, ces rideaux aux petites abeilles brodées à la main, ces immenses lustres à pampilles qui illuminaient les salons lors des soirées de l’époque.

La tristesse de se dire que ses seuls visiteurs sont désormais des gens qui, comme moi, souhaitent lui redonner vie durant quelques instants, ou pire, des gens qui veulent le dépouiller du peu d’âme qui lui reste.

Bon à savoir quand on souhaite faire de l’urbex

Avant de finir cet article, je voulais tout de même vous donner quelques informations sur l’activité d’exploration en elle-même. Je suis moi-même assez novice en matière d’urbex et j’ai pris beaucoup de renseignements avant de me lancer dans cette exploration de château. J’ai été accompagnée par une personne qui connaissait ce lieu, et qui s’était assurée qu’il était bien abandonné et savait comment y entrer, sans quoi je n’y serais pas allée.

Pour les non initiés qui auraient envie de tenter cette expérience, voici quelques points importants liés à cette activité d’explorateur :

D’abord, la sécurité ! Lorsque l’on part en « exploration », il faut s’habiller en conséquences : pantalon épais, pull à manches longues, chaussettes et chaussures fermées, et lampe de poche ou lampe frontale si vous explorez de nuit. Il y a énormément de débris dans ce type de lieux, verre cassé, objets ou matériaux rouillés, et cela peut être dangereux si l’on tombe, donc il faut être protégé au maximum.

La première chose à faire lorsque vous avez repéré un lieu que vous aimeriez visiter, est évidemment de vérifier que ce lieu est bien abandonné, et qu’il existe une entrée non verrouillée. Il ne s’agit pas de s’introduire chez quelqu’un par effraction.

Il faut impérativement toujours être au moins deux pour partir explorer un lieu, et être capable de sortir rapidement si vous sentez le moindre risque ou entendez des bruits suspects lorsque vous explorez un lieu. Certains lieux, bien qu’abandonnés, peuvent être squattés par tous types d’individus, parfois accompagnés de chiens qui peuvent attaquer. Il peut également se produire un accident quelconque, mauvaise chute ou autre. Donc il ne faut jamais partir seul en exploration.

Je termine cet article par quelques photos prises lors de mon exploration. J’espère avoir l’occasion de retenter l’expérience, si les bonnes conditions le permettent. Dans tous les cas, faites attention à vous, ce n’est pas une activité anodine comme une promenade du dimanche.

A vite pour un nouveau billet sur le blog 😉

Quelques photos d’urbex au château

vue d'un château abandonné en urbex
vue de l’arrière du château
statue de lion en pierre urbex
Jardin arrière
deux statues de lion en pierre vues en urbex
Jardin arrière
vue sur les toits d'un château abandonné, urbex
Vue sur une tour
intérieur d'une véranda d'un château abandonné, urbex
Véranda – salle de réception
intérieur d'une véranda d'un château abandonné, urbex
Véranda – salle de réception
table de jeu dans un château abandonné, urbex
Véranda – salle de réception
grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
lustre du grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
table du grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
desserte et lampe du grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
livre dans le grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
lustres du grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
papier peint dans le grand salon dans un château abandonné, urbex
Grand salon
grande salle à manger dans un château abandonné, urbex
Salle à manger
grande salle à manger dans un château abandonné, urbex
Salle à manger
grande fenêtre dans la salle à manger dans un château abandonné, urbex
Salle à manger
grand escalier central dans un château abandonné, urbex
Grande entrée
lustre du grand escalier central dans un château abandonné, urbex
Grande entrée
grand escalier central dans un château abandonné, urbex
Grande entrée
miroir dans la grande entrée d'un château abandonné, urbex
Grande entrée – miroir
miroir et commode dans la grande entrée d'un château abandonné, urbex
Grande entrée
petit salon dans un grand château abandonné, urbex
Salon
petit salon dans un grand château abandonné, urbex
Salon
chambre aménagée dans un grand château abandonné, urbex
Chambre
rideau dans un grand château abandonné, urbex
Détail voilage
chambre d'enfant aménagée dans un grand château abandonné, urbex
chambre d’enfant – fresque murale peinte à la main
chambre d'enfant aménagée dans un grand château abandonné, urbex
chambre d’enfant – fresque murale peinte à la main
chambre d'enfant aménagée dans un grand château abandonné, urbex
chambre d’enfant – fresque murale peinte à la main
rideau brodé dans un grand château abandonné, urbex
Abeilles brodées…
petit salon dans un grand château abandonné, urbex
Petit salon
petit meuble dans un grand château abandonné, urbex
Petit salon
petit salon dans un grand château abandonné, urbex
Petit salon
grand bureau aménagé dans un château abandonné, urbex
Bureau
grand bureau aménagé dans un château abandonné, urbex
Bureau
grand bureau aménagé dans un château abandonné, urbex
Bureau
chambre aménagée dans un château abandonné, urbex
Chambre
chambre aménagée dans un château abandonné, urbex
Chambre
chambre aménagée dans un château abandonné, urbex
Chambre
salon aménagé dans un château abandonné, urbex
Salon – mobilier chinois
meuble de salon dans un château abandonné, urbex
Salon – mobilier chinois
meuble de salon dans un château abandonné, urbex
Salon – mobilier chinois
meuble de salon dans un château abandonné, urbex
Salon – mobilier chinois
poignée de meuble de salon dans un château abandonné, urbex
Salon – mobilier chinois
salon dans un château abandonné, urbex
Chambre
détail de moulure au plafond dans un château abandonné, urbex
Détail liseré plafond
palier aménagé dans un château abandonné, urbex
Palier
armoire de chambre dans un château abandonné, urbex
Chambre sous les toits
meuble de chambre dans un château abandonné, urbex
Chambre sous les toits
charpente bois dans un château abandonné, urbex
Chambre sous les toits
vue sur un toit dans un château abandonné, urbex
Vue sur les toits
grenier avec de vieux objets dans un château abandonné, urbex
Découverte au grenier

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Epingler